Tags

, , ,

Trans-Pacific Partnership

ou

Le Partenariat Trans-Pacifique

wiki TPP

Ce que j’en pense ce matin:

D’abord, mettez de côté l’illusion que ce partenariat trans-pacifique constitue un accord de libre échange, tel qu’il nous est généralement et frauduleusement présenté, car force est d’admettre que pour avoir un libre échange il faut d’abord qu’il y ait un certain degré d’équité et de compétition entre les partenaires, ainsi que la liberté ou non de pouvoir échanger, ce qui n’est pas. D’autant plus, c’est exactement ce qui est tassé et mis de côté en instituant ces “États Financiers” dont les ressources et la puissance économique en écrasera toute possibilité pour ceux qui ne feront pas partie, en y étant associés d’une manière ou d’une autre, des géantes corporations multinationales. (Vous pouvez téléchargé par vous mêmes une liste de ceux qui ont accès à ces négociations et vous amusez à compter les représentants du top 25 du Fortune 500 ainsi que ceux qui figurent parmi les 20 plus grosses compagnies privées au monde.)

Le TPP ça veut dire plus (lire +) de droits et de pouvoirs aux corporations et financiers pour attaquer la souveraineté d’une nation, qui sera sévèrement limitée dans ses capacités de réguler le comportement de ces derniers sur son territoire. Selon la mentalité en vogue et prédominante au travers de ces discussions, toute loi ou régulation qui affecte l’activité économique et prive un acteur de gain potentiel est considéré comme lui soutirant une partie de son revenue et de son capital. Qu’il s’agisse de normes environnementales, restrictions et mesures visant la promotion et la protection des économies locales, normes du travail, contrôles de qualité, normes concernant le secteur agricole ou celui de l’alimentation, normes et contrôles relatifs aux médicaments, normes relatives aux prix, ce qui concerne l’accès et ou l’exploitation des ressources naturelles et autres, j’en passe… bien des choses qui évidemment seront étudiés et ajustées, “harmonisées” entre tous les participants. Dans un pays comme le Canada par exemple, qui est dans bien de ces cas beaucoup plus exigeant, ceci ce fera certainement à la baisse afin d’obtenir la conformité avec les autres états membres. Donc, toute action du gouvernement d’une nation qui porterait préjudice aux activités d’une compagnie opérant ou cherchant à opérer sur son sol est définit comme causant une perte monétaire pour celle-ci et ses actionnaires, qui pourront de ce fait exiger en vertu de la loi la restitution de ce qui leur est du de la part de la nation fautive devant un tribunal international, prévu et mise en place par l’accord. En d’autres mots, ils s’enrichiront en exploitant le pays soit en y exploitant les ressources et ou par leurs produits et services, soit ils collecteront l’argent directement dans les poches de ses citoyens par l’entremise des taxes collectés par celui-ci.

Qui pensez-vous en profitera réellement, sinon ceux qui déjà ont les ressources et le pouvoir d’imposer leur influence et leur volonté par l’entremise d’un tel traité, négocié secrètement, dont le texte est soigneusement gardé hors d’atteinte et classifié “Top Secret” ne pouvant être dévoilé que quatre ans après la ratification finale. Ceux qui déjà impunément pillent nos ressources et empoisonnent nos vies en causant des désastres écologiques à des rythmes et des ampleurs cauchemardesques, sans jamais même en payer qu’une fraction des coûts réels, sans aucune punition ni conséquence au delà de ce qui s’avère pour eux qu’une tape sur les doigts. Ceux qui détiennent les droits sur la composition génétique même de la nourriture qu’ils imposeront à nos fermiers de faire poussez sur nos terres, qu’ils auront le droits absolu d’acquérir et de gérer aussi sans plus mot dire, ainsi va de toute infrastructure, usines etc. Ceux qui détiennent les droits sur la majeure partie de la médication indispensable à la survie d’innombrables patients,  pour laquelle ils fixeront les modalités de distribution et les prix selon leur gré… car aussi les droits de propriétés intellectuelles, les patentes, au grand dam de la culture et de l’innovation, dans le domaine des arts, de la recherche scientifique, du progrès technologique et informatique, ces droits seront strictement renforcés et prolongés pour le grand plaisir de l’industrie pharmaceutique, la machine hollywoodienne, les grands géants de l’industrie du divertissement…

Cet accord est tellement secret dans son processus, tellement abstrait, vague et protéiforme… il faut être un journaliste quasiment fou pour s’en approcher, et sacrément menteur, hypocrite et vendu dans l’âme tel le fier esclave d’un élite super puissant et mentalement malade de par son obsession du gain et de l’avoir pour oser en vanter les vertus et bienfaits pour et à une population qu’on ne cherche qu’à garder dans l’ombre et dans l’ignorance quant à ses réels enjeux et impacts tellement sa réalité est trop insensé pour en être de peu même de loin acceptable.

Qui en profitera?
Certainement pas les peuples de ces nations car ils en sont tenu à l’écart et en obtiennent que peu d’information à travers les quelques rares fuites… certainement pas la majorité de ces populations, voir même mondiale, sinon que quelques rares idiots qui seront sans doute exposés et bruyamment hissés comme exemples de réussite et de succès, question de faire saliver le reste. Effectivement, nous assistons à la création des “États Financiers” qui auront (encore plus qu’actuellement) plus de puissance et de droits que n’importe quel simple citoyen, plus que même des nations entières de simples citoyens.

Bienvenue à Racoon City.

Sources?

.l..(益)..l.

last edit: Monday, July 9th 2012, 13:05:20
corrections: minor, typos: July 11th, 10:01:55
removed: header video: January 16th 2016, 13:20:55
Advertisements